Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Coordonnées

dessin-Uderzo-hommage scalewidth 460

« Qui n’a su et qui n’a osé une fois dans sa vie risquer,

n’a pas le droit de se plaindre de la médiocrité de son existence ».  

(Saint-Exupéry)

coordonnées téléphoniques gite et je relooke

Email : lespatinesdecapucine13@orange.fr

Cours et stages :
Relooking de meubles,
Enduits naturels,
Peintures décoratives (chaux, enduits naturels, gloss...)
Patines

Fabriquer un enduit 100% naturels est possible. Capucine a créer plusieurs enduits à partir de produits naturels ils sont teintés par la cendre, l'argile rouge, la terre à grès noire, l'engobe de porcelaine, la poudre de marbre, la terre de Durance, la terre Sainte-Victoire, le noir charbon...). Si vous souhaitez en savoir plus, contactez Capucine ! 

Suggestion

Vous hésitez sur le type de peinture à utiliser chez vous ? vous ne savez pas quelle couleur choisir pour vos murs ? Comment harmoniser tous les éléments d'une pièce (murs, meubles, lumières), vous voulez un effet unique pour un de vos meubles... Et si vous participiez à un stage ? Capucine, décoratrice - les patines de capucine - le blog de capucine- capucine déco - patines murales, chaises relookées, patines murales avignon, patines murales cavaillon, patines sur meubles avignon, peintures sur meubles cavaillon, peinture à la chaux, relooking de meubles avignon, relooking de meubles Saint-Rémy de Provence, relooking de cuisine Eygalière, relooking de meubles Eygalière, peintre décorateur, peinture à la chaux Saint-Rémy de Provence, décors à la chaux Eygalière, enduits à la chaux Robion, Relooking de meubles Robion, peintures décoratives cavaillon, poutres chaulées avignon, chaulage des poutres Provence, badigeons à la chaux Provence, chaulage des meubles avignon, chaulage du bois Saint-Rémy de Provence, laquage des meubles, résine sur meubles, relooking avec résine sur meuble avignon, relooking Aix-en-Provence, relooking originaux Aix-en-Provence, patine à la terre, relooking des meubles avec produits naturels

30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 10:20

LA CHAUX POUR LES NULS

- conseils chaux - astuces chaux- principes d'utilisations chaux- recette basique chaux- recette facile chaux- application facile chaux - peinture chaux facile

La peinture à la chaux est une technique à  la fois complexe et très facile...

Très complexe car il est nécessaire de connaître les bases pour que la peinture adhère sur le mur et pour longtemps. Vous me direz que c'est vrai pour tout type de peinture murale : la préparation de votre support est une étape indispensable pour la bonne réussite de votre peinture. Mais, c'est encore plus vrai avec la chaux. 

Très facile car passer ce que l'on appelle un "badigeon de chaux" est à la portée de tout le monde avec des outils relativement simples.

Voici ce qu'il faut avoir en tête absolument :

 

La chaux : les grands principes

  • La peinture à la chaux adhère sur un support minéral naturel (pierres tendres, pisé, chaux, argile cuite, argile crue...) ; le naturel avec le naturel = réussite.
  • Un support contemporain (mortier de ciment, placo, plâtre, peintures acryliques, glycéro...) fait poudrer la chaux (elle se décolle du mur comme de la farine)
  • En ajoutant de la peinture vinylique (ou mieux de la résine vinylique pure) dans la recette de la peinture à la chaux, on a 100% de réussite = tout colle et rien ne farine, même si on a un mur non naturel...
  • La quantité de résine vinylique est de 10% par rapport à la chaux. 
  • On peut rajouter d'autres colles naturelles à la place de la résine vinylique (caséine, colle de peau) mais c'est pas fait pour les nuls ! Attention aux quantités fantaisistes indiquées deci delà par des personnes qui n'ont jamais peint à la chaux... 

​Attention à :

 L'huile de lin : trop d'huile de lin dans une peinture à la chaux, la fait brunir au séchage. L'huile crée également des traces, des surfaces plus sombres sur le mur. 
 Le lait comme colle. 

 La méthyl de cellulose : reste de la colle à papier peint et colle très très bien... le papier !
 etc.

  • Un badigeon de chaux avec un peu de résine vinylique est quand même une peinture à la chaux très correcte. Je rappelle, pour tous les pénibles, qu'il n'existe aucun produit qui, ayant subi une transformation par l'homme, n'a aucun impact sur l'environnement ou la santé (il y a toujours quelqu'un, quelque part, qui subit les conséquences de cette transformation).
  • Si on veut avoir 100% de réussite, on passe un enduit fin de lissage à l'eau sur le support non naturel (le placo, le ciment, la peinture) ; on choisit un enduit fin le plus simple et le plus rudimentaire possible car certains contiennent tellement de résine que c'est pas bon pour la chaux (on regarde l'étiquette). On passe l'enduit sans chercher à faire parfaitement lisse sinon, ça sert à rien de vouloir réaliser un badigeon de chaux ;
  • on humidifie toujours le support avec une grosse éponge humide ou un pulvérisateur de jardin ou un pulvérisateur de produit à vitre puis on peut badigeonner.( sur le placo, on humidifie avec une éponge humide). On humidifie une couche de peinture à la chaux avant de passer la seconde couche, de préférence on utilise de l'eau de chaux mais sinon, de l'eau. L'eau de chaux s'achète toute prête ou se prépare en faisant décanter de la chaux dans de l'eau. Quand la chaux se dépose au fond du seau, l'eau en surface est chargée de particules d'hydroxyde de calcium qui favorisent le bon séchage de la peinture à la chaux : cette eau est de l'eau de chaux.

​ Détrempez un volume de chaux en pâte dans 10 volumes d’eau. 
 Laissez décanter pendant 5 jours minimum. Plus la décantation est longue, plus le procédé de carbonatation en surface augmente, plus vous avez une eau de chaux riche en hydroxyde de calcium. Prélevez l’eau claire en surface avec une louche.

  • On fait attention à la température de mise en oeuvre : s'il fait trop chaud (chauffage, saison chaude), s'il y a du vent, s'il gèle, la chaux ne sèche pas correctement et poudre. Au dessus de 25° et en dessous de 5°, on commence à avoir des problèmes... Mais, si on ne peut pas faire autrement, on rajoute un peu de colle dans la peinture à la chaux ; on rajoute aussi de la colle à papier peint en cas de chaleur car elle ralentit le séchage de la chaux.
  • On tient compte uniquement des conseils de vrais professionnels. On choisit des sites avec de nombreuses illustrations, des explications techniques poussées, des recettes variées. On laisse tomber tous les sites qui ne consacrent qu'une page à leurs explications. Une fiche pratique, quelqu'elle soit, c'est minimum 5 pages.
  • On réserve la chaux aux pièces ou aux endroits non sujets à salissure : la peinture à la chaux est mate et comme toute peinture mate, elle se salit très vite. On ne peut pas la nettoyer correctement ni la lessiver. En revanche, on peut repeindre très vite de très grandes surfaces.

 

Peinture à la chaux : recette et application

La recette du badigeon

1 volume de chaux en poudre (chaux aérienne appelée aussi fleur de chaux ou chaux hydratée). Il existe aussi la chaux hydraulique (pour les maçons). On préfère choisir la chaux aérienne pour sa blancheur et la lenteur de séchage du produit.

La peinture à la chaux pour les nuls !

2/3 volumes d'eau (on verse l'eau sur la poudre en faisant attention à ses yeux et à ses poumons). Si on a de la chance, on a trouvé de la chaux en pâte, de qualité supérieure par rapport à la chaux en poudre. On mélange avec un malaxeur installé sur la perceuse.

La peinture à la chaux pour les nuls !

On obtient un liquide comme du lait entier. C'est avec ça qu'on fait un chaulage.  Sur des boiseries, des poutres en hauteur, on peut le passer mais sur tous les supports non poreux, ça va poudrer car pour l'instant, il n'y a pas de colle de complément dans le badigeon.

Si on veut réaliser soi-même sa teinte, on choisit une teinte appelée "colorant universel" qu'on peut verser directement dans le badigeon. On fait attention : ça colore beaucoup !

On aimerait bien teinter avec des pigments naturels en poudre mais ce n'est pas pour les nuls.

La peinture à la chaux pour les nuls !

On ajoute 10% de résine vinylique, acrylique ou 15% de peinture acrylique ou vinylique déjà teintée dans la couleur qu'on aimerait. La chaux est un produit qui blanchit la teinte. Donc on va obtenir une couleur pastel. On choisit donc une couleur très foncée et le badigeon sera plus clair. On fait des essais sur un bout de carton.

La peinture à la chaux pour les nuls !

Le liant vinylique est un liquide épais, blanc, collant. Quand il sèche, il devient transparent. C'est de la colle à bois, de la colle extra-forte BIB des écoliers. La peinture à la chaux pour les nuls !           La peinture à la chaux pour les nuls !

A défaut d'acétate de polyvinyle (nom chimique), on prend un pot de peinture vinylique déjà teinté et on en verse 15% dans le badigeon. On se rappelle que dans un pot de peinture vinylique il y a : de l'eau, du liant vinylique, du colorant, du blanc de meudon, du talc, et quelques petites quantités de produit pour conserver... Tout cela est compatible avec la chaux qui reste majoritaire ! Sinon, vous peignez à la peinture vinylique...

 

 L'application =

  • On a bien nettoyé et dépoussièré le support. On l'a bien préparé et on l'a humidifié.

La peinture à la chaux pour les nuls !               

  • On prend une brosse pour passer la colle à tapisser ; on plonge la brosse dans le badigeon et on passe cette peinture en faisant des grands mouvements réguliers sur tout le mur. On laisse sécher. Ensuite, on passe la seconde couche. C'est cette couche qui devient belle et lumineuse, qui cache les imperfections du mur, qui recouvre aussi les traces suspectes du mur... On peut aussi passer une troisième couche si on est courageux.
  • Pendant le temps de la peinture, on remue  le badigeon avec un grand bâton (la chaux se dépose au fond du seau) régulièrement.
  • on contemple son oeuvre.

La peinture à la chaux pour les nuls !

Ci-dessus : badigeon à la chaux sur placoplâtre. Le placoplâtre a d'abord été recouvert d'une couche de peinture mate à l'eau appelée sous-couche pour placo ou impression pour placo. Ensuite, on a passé trois couches successives de badigeon à la chaux dans lequel on a rajouté une colle de complément : de la résine vinylique.

Et, si on souhaite tout comprendre et savoir faire des choses plus compliquées avec la chaux, on achète les fiches techniques de Capucine, qui expliquent beaucoup, beaucoup de choses avec des illustrations à la clé. Tarif : de 1.90€ la fiche à 8.90 € (71 pages)

visuel-fiche-technique-le-chaulage-des-poutres--des-boiseri.jpg visuel de fiche technique peinture à la chaux, le-copie-1visuel-de-fiche-technique-le-stucco-ferre.jpgvisuel-de-la-fiche-technique-tout-savoior-sur-les-peintures.jpgLes fiches techniques en peintures décoratives

 Les FICHES TECHNIQUES

Ebook chaux - explications chaux - recettes chaux - fiches pratiques chaux - chaux recettes - chaux : conseils et astuces - astuces chaux - conseils techniques chaux conseils pratiques chaux - livres chaux - 

Partager cet article

Publié par Capucine jerelooke-jedecore - dans chaux
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 09:46

Les mauvais conseils du Web sur la chaux !

conseils chaux -  peinture chaux - chaux techniques - erreurs chaux - supports chaux - recettes chaux - ebooks chaux - connaissances techniques chaux - 

 

Je suis stupéfaite de lire dans les forums, les sites pour peintures, les sites vantant les produits respectueux de l'environnement, les sites "bio", une quantité invraissemblable de conseils totalement fantaisistes et erronnés sur la chaux... Les personnes qui écrivent ces articles ne connaissent rien à ce produit et ne l'ont manifestement jamais utilisé. Pourquoi donner des conseils quand on ne sait pas ?

Exemple d'un article trouvé sur le net : ".../...La peinture à la chaux s'applique sur tous les supports propres et suffisamment absorbants, qu'ils soient lisses ou pas. En revanche, la chaux n'est pas compatible avec les métaux. Sur une ancienne peinture, lessivez votre mur avec du détergent dilué à l'eau puis poncez-le pour le rendre plus absorbant. Si votre mur est déjà enduit, en pierre ou en plâtre, humidifiez-le la veille. Masquez à l'aide d'un adhésif vos plinthes, plafond et embrasures de porte. Pour fabriquer vous-même votre badigeon, mélangez un volume de chaux dans 2 à 3 volumes d'eau propre. La chaux aérienne, comme son nom l'indique, durcit au contact de l'air. Vous pouvez donc préparer votre mélange longtemps à l'avance.../..."

 

NON ! La peinture à la chaux ne s'applique pas sur tous les supports !

Les bêtises du web sur la chaux !

Ci-dessus : un badigeon à la chaux adjuvanté de colle de peau a été passé sur un placo imprimé avec une peinture acrylique satinée. On voit très visiblement les "goutellettes" blanches qui signalent que la peinture à la chaux a perlé. Le support est trop imperméable pour le badigeon. Quelques minutes plus tard, la chaux farine... Pour que la chaux adhère, le badigeon doit être adjuvanté d'un fort pourcentage de résine acrylique ou vinylique. Est ce encore un badigeon de chaux dans ce cas ?

NON ! Il ne suffit pas de poncer une peinture pour qu'une peinture à la chaux adhère !

Sur ce placo, on a passé une couche d'impression acrylique. Puis on l'a légèrement poncée (et oui, sinon, on revient au cartonnage !) ; puis on a passé le badigeon orangé. Résultat : ça farine!

NON ! la chaux n'adhère pas sur le plâtre, même humidifié...

NON ! La recette d'un badigeon de chaux n'est pas aussi rudimentaire si on souhaite que la peinture à la chaux carbonate correctement et pour longtemps sans poudrer...

Effectivement, un badigeon de chaux aérienne peut se conserver  dans un récipient hermétique et à l'abri du gel.

Les articles de cet acabit sont légion et malheureusement les forums fourmillent de personnes ayant suivi des conseils erronés qui sont ennuyées parce que leurs murs peints à la chaux farinent...

Je vous conseille d'acheter des ouvrages consacrés à la question ou de vous adresser à des professionnels. Et si vous voulez apprendre les bases, inscrivez vous à un stage sur la chaux.

Pour l'heure, fatiguée de répondre aux nombreuses questions sur la chaux, j'ai édité un certains nombres de fiches techniques sur la chaux. Compte tenu de leurs prix très raisonnables, vous pouvez avoir une petite idée sur "comment utiliser la chaux".

Cliquez ici : VOIR LES FICHES TECHNIQUES

explications chaux - badigeons chaux - stuc chaux - recette chaulage - poudrage chaux - problèmes chaux- chaux qui ne tient pas - chaux qui poudre - chaux qui farine - chaux  mal appliquée - peintures chaux - ebooks chaux -

Partager cet article

Publié par Capucine jerelooke-jedecore - dans chaux
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 10:50

Badigeon à la chaux qui poudre... Que faire ?

 

1- Description


Vous avez passé un badigeon de chaux sur votre mur ; après quelques heures de séchage, voire quelques jours, vous constatez que la peinture poudre et ne tient pas sur le mur. C'est ce que l'on appelle le "farinage" de la chaux.

Chaux qui farine, que faire ?
Ce farinage arrive très souvent ; il est lié à une mauvaise préparation du support, ou de la peinture à la chaux ou des conditions d’application de la chaux. Car la chaux n'est pas un produit applicable dans toutes les conditions sur n’importe quel support. Il nécessite au contraire d’avoir en tête certaines connaissances et de prendre également certaines précautions.

 


2 - Les causes possibles du farinage 

 Le support n'est pas adapté (voir plus bas liste des supports compatibles ou non)
 Le support n'est pas bien préparé ou pas préparé du tout (voir préparation du support)
 Les conditions climatiques sont défavorables (vent sec et chaud, chaleur, gel),
 La chaux est de mauvaise qualité (chaux aérienne en poudre éventée)

 Le badigeon contient trop de charges (matières sèches) par rapport à la colle (le liant c’est-à-dire la chaux) = trop de pigments, trop de blanc de Meudon, trop de talc...

.     

 

 

3- Les mauvaises informations qui circulent 

    Dans tous les cas, il y a une raison au farinage de votre chaux. Les erreurs viennent toujours d’une mauvaise information. Les informations erronées suivantes circulent et sont à l’origine de beaucoup d’erreurs : 


- « La méthyl cellulose colle la chaux »

= La méthyl cellulose, pour faire rapide, c’est de la colle à papier peint ; elle ne suffit absolument pas à coller la chaux ; en réalité, c’est un agent rétenteur d’eau qui évite à la chaux de sécher trop rapidement quand on peint. Il s'agit d'un adjuvant à rajouter en plus d'une colle de complément quand on se trouve devant un support non adapté à la chaux.

Chaux qui farine, que faire ? ci-contre : sel d'alun

- « Le sel d’alun est un fixateur de chaux » 

  = Le sel d’alun n’est pas un fixateur de chaux mais un fixateur de pigments ; il évite que les pigments migrent vers les zones humides d’un enduit ou d’un badigeon. Il y a une bonne dizaine d’années, j’ai réalisé un superbe marmorino bleu sur un mortier de chaux. Quelques jours après le séchage, des zones étaient plus colorées que d’autres : Les pigments bleus avaient migré vers les zones qui séchaient plus lentement... Je ne connaissais pas le sel d’alun. 

En réalité :

  • Le sel d'alun est un fixateur de chaux dès lors que le support est compatible avec la chaux.
  • le sel d'alun est un fixateur de chaux en complément d'un autre fixateur (résine ou caséine) sur support non compatible.


- « La colle de peau est un adjuvant de la chaux »

Chaux qui farine, que faire ?

= la colle de peau ne peut être considérée comme un adjuvant de la chaux compte tenu des proportions chaux/colle de peau à mettre en œuvre  dans un badigeon. 10% de colle de peau dans un badigeon = badigeon qui farine... Si vous souhaitez réaliser un badigeon chaux/colle de peau, je vous recommande l'achat de la fiche technique que j'ai réalisé : "le badigeon de chaux et colle de peau, recettes et applications"


- « Le lait remplace la caséine »

= pour obtenir un vrai pouvoir collant, il faut un pourcentage de caséine de 10% par rapport à la chaux. Un concentré de caséine donc... La caséine est un liant naturel obtenu par la coagulation du lait avec un acide. Elle se présente sous la forme de poudre légèrement jaunâtre que vous allez dissoudre en ajoutant de l’eau. Choisissez impérativement une caséine acide obtenue par précipitation du lait tiède avec un acide faible. Seule cette dernière peut se solubiliser dans l’eau avec un alcali (chaux, carbonate d’ammonium, ammoniaque, borax, carbonate de sodium …) pour former un caséinate qui servira de liant. L’addition d’un produit alcalin transforme la caséine en liant dur et collant. A défaut, la caséine ne joue pas le rôle d’un liant et le pigment ne tient pas sur le support.
Choisissez une caséine très fine. Le site de la Marchande de Couleur propose une caséine fiable pour vos peintures murales. Et laissez tomber les mauvaises recettes du WEB...


- « La chaux colle sur le placo »  

= Le placo, c'est une feuille de carton sur du plâtre. La chaux, aérienne ou hydraulique, c'est un produit naturel obtenu par cuisson de pierres calcaires plus ou moins pures. Tout le procédé de fabrication, d'application, de séchage et de résistance de la chaux est une succession de réactions physico-chimiques qui s'opère entre le support, l'air ambiant et la chaux. La phase de séchage de la chaux s'appelle la "carbonatation". Une peinture à l'huile ou une peinture acrylique dépose une pellicule en surface du mur : ce que l'on nomme le "film" ou actuellement le "feuil" de la peinture. Le solvant (l'eau ou l'essence) s'évapore en un temps plus ou moins long ; l'agrégat de matières qui restent sur le support constitue une pellicule quasiment inerte après séchage. Vous pouvez donc appliquer une peinture à l'huile ou une peinture à l'eau sur le carton du placo, en veillant toutefois à toujours préparer le placo avec une sous-couche à l'eau : une belle peinture, c'est avant tout une bonne préparation du support, qu'il s'agisse d'une toile, d'un carton, d'un bois ou d'un mur. Le bon peintre prépare toujours son support !  La question à se poser est la suivante : comment la chaux va t'elle adhérer par réaction physico-chimiques avec le carton du placo ? Logiquement, la chaux ne peut pas faire corps avec du carton et la carbonatation naturelle de la chaux ne peut avoir lieu. Le carton absorbe l'eau contenue dans la chaux, trop rapidement ; la chaux ne peut pas mettre en route le procédé physico-chimique par imprégnation du support. Résultat : la chaux se décolle et poudre...

Pour faire adhérer un badigeon de chaux sur un placo, il faut préparer le placo en l'enduisant ou en passant un primaire d'accroche pour chaux et il faut rajouter de la colle type résine ou caséine dans le badigeon.


- « La chaux colle sur le ciment »

= le ciment est incompatible avec la chaux car son taux de dessiccation est tel qu’il fait sécher la chaux en un temps record. De plus, certains mortiers sont adjuvantés avec du latex synthétique appelé styrène butadiène (marque la plus couramment citée : sikkalatex). Cela crée un support totalement fermé sur lequel la chaux ne colle pas.


- « Il suffit de poncer une peinture pour que la chaux adhère »

= la chaux n’adhère aucunement sur un support fermé ; ce n’est pas parce que vous poncez une peinture que ses qualités intrinsèques se transforment. En ponçant, vous enlever la pellicule supérieure de la peinture, c’est tout ; En revanche, il est vrai que si vous poncez une peinture acrylique mate ou une peinture vinylique mate, puis que vous appliquez un badigeon de chaux adjuvanté de 15% de résine vinylique ou acrylique, ça peut fonctionner. Résine sur résine = accroche. 

 

 


4 – Les règles de base à respecter scrupuleusement

pour éviter les dégâts 

 

 

Humidification du support : Toujours humidifier un support poreux compatible avec la chaux en l'aspergeant d'eau avec un pulvérisateur de jardin par exemple, pour ralentir le temps de séchage du badigeon et la capacité d'absorption du support. Il est même conseillé de saturer d'eau  la veille votre support s'il s'agit de briques d'argile, de pierres ou d'un support naturel très poreux, (bien sûr ne faites pas ça sur un support de placo !) puis de ré humidifier le support 1 heure avant de passer votre badigeon.

Chaux qui farine, que faire ?

ci-dessus, humidification d'un mortier de chaux au pulvérisateur

 

Un support naturel de préférence : Un badigeon à la chaux doit pouvoir s'infiltrer dans un support poreux, faire corps avec lui. S'il ne peut pas s'infiltrer dans le support, le badigeon à la chaux reste en surface puis "poudre". Les supports traditionnels pour appliquer la chaux avec succès sont les supports minéraux tels que les pierres, la brique, la terre crue (le pisé), les enduits naturels. Un badigeon peut être appliqué avec succès sur :

 

  • Un mortier de chaux (sable + chaux hydraulique) 
  • Un mur en pierres naturelles qu'il s'agisse de pierres appareillées ou équarries. Plus la pierre sera poreuse, plus la prise sera bonne. Une pierre calcaire est un excellent support. C’est ce que l’on nomme une pierre tendre. Au contraire, une pierre fermée, considérée comme "froide", ne sera pas un bon support.
  • Un mur déjà couvert d'une peinture à la chaux ou d'un enduit de chaux,
  • Des briques en argile cuites, des briques crues
  • Un plâtre ancien et poreux mais s'il s'effrite, rien ne tient...

Pour tous les autres supports, on transforme le badigeon de chaux en badigeon adjuvanté de colle de complément qui permettra à la chaux de créer un film en surface du support. Cette colle peut être constituée de 10% de résine vinylique ou acrylique ou 10% de caséine. 


 Une chaux de qualité : dans le cadre des travaux de peinture ou d’enduits en décoration, privilégiez la chaux aérienne en pâte, plus chère, mais dont le degré de carbonatation est plus élevé.

Chaux qui farine, que faire ?

Ci-dessus, chaux en pâte de la société calci-chaux

De nombreux témoignages d’artisans ou de peintres en décoration attestent des qualités supérieures de la chaux en pâte sur la chaux en poudre. Cela s’explique chimiquement : lors de l’extinction de la chaux vive par immersion, on obtient une pâte très riche en hydroxyde de calcium. La pâte étant constamment immergée, les particules d’hydroxyde de calcium sont protégées de tout contact avec l’air. Ce qui n’est pas le cas avec la chaux en poudre qui, avant même son ensachage, a déjà commencé à carbonater du fait de son contact avec l’air. Concrètement, la chaux en pâte semble se bonifier avec le temps ; sa blancheur, sa finesse et sa plasticité sont avérées. Il apparaît également que les stucs réalisés avec des chaux en pâte ont durci plus rapidement et plus durablement en raison d’une carbonatation plus rapide. 

 

Adaptation de la préparation du badigeon aux conditions climatiques : Ne pas peindre en plein soleil, lorsqu'il gèle, et par vent chaud car cela accentue la déshydratation du badigeon. De même, si vous décidez de poser un badigeon dans une pièce surchauffée par un radiateur, ou sur des supports trop chauds, le badigeon sèchera trop vite. On admet généralement que les travaux peuvent être exécutés lorsque les températures sont comprises entre 5° et 25° C. 
Afin d’éviter une dessiccation qui nuirait à une bonne carbonatation pensez toujours à :

- L’humidification du support avant l’application pour les supports absorbants (enduits de chaux, pierres, briques, enduit de lissage, PF3…).
- Peindre plutôt dans la matinée si c’est l’été

- Adjuvanter le badigeon avec un rétenteur d'eau comme le méthyl cellulose (colle à papier peint) pour lutter contre une dessiccation trop rapide et l'apparition de microfissures (phénomène de faïençage). Cet adjuvant permet de prolonger le temps de travail. 

- Rajouter une colle de complément dans le badigeon : une véritable peinture de chaux contient 85% de chaux en tant que liant. Pour permettre à la chaux se suivre son cycle de séchage naturel, on lui rajoute une colle de complément : 10% de résine vinylique ou acrylique ou 10% de caséine. 

- Utiliser une prédose proposée par les professionnels : 

Il existe dans le commerce des formulations toutes prêtes à base de caséine appelée Prédose pour éviter d’avoir à réaliser toutes les préparations des précédents paragraphes. Ces prédoses contiennent les adjuvants classiques à rajouter dans vos recettes (peintures à la chaux ou enduits à la chaux) à appliquer sur support non adapté. Ces prédoses contiennent donc :
- De la caséine = c’est le liant-colle 
- un agent épaississant type carbonate de calcium ou amidon
- un agent mouillant type huile, savon liquide, savon noir
- un agent retardateur parfois (type méthyl de cellulose)  
Si une prédose indique « latex » dans sa composition... C’est sans aucun doute du styrène butadiène ou de la résine vinylique ou acrylique (qui sont des produits issus de la pétrochimie). Le latex véritable est élastique et sent très fort l’ammoniaque (c'est le drawing-gum qui pue des aquarellistes). Préférez  une prédose à base de caséine si vous souhaitez une préparation permettant d’obtenir facilement une peinture à la chaux (ou un enduit à la chaux) 100% naturel. 

 

Préparation correcte du support : La chaux est particulièrement adapté aux supports minéraux naturels. Si votre support est un plâtre fermé, une peinture, le cartonnage du placo, un mortier de ciment, du béton, le support est non adapté. 

  • L’enduit de lissage ou le PF3 : Tous les supports non adaptés (placo, peintures lisses et imperméables, bois, plâtre neuf et fermé...) peuvent être recouverts d’une fine couche d’enduit de lissage ou de colle PF3 car ces produits créent une couche poreuse sur laquelle la chaux s’accroche et sèche correctement. Il n’est pas nécessaire de créer une couche parfaitement lisse car la chaux est plus belle sur des supports aux imperfections marquées.  Enduit de lissage fin en poudre ou en pâte mais attention ! Certains enduits de lissage ou de rebouchage contiennent une grande quantité de résine (latex). ces enduits, type Sader, sèchent extrêmement rapidement ; ils sont toujours vendus en pâte. Il faut les éviter car ils créent une surface imperméable pour la chaux. Ci-dessous, application au platoir d'une fine couche irrégulière d'enduit de lissage fin.

Chaux qui farine, que faire ?

  •  Le mortier de chaux : Un mur en parpaing ou en mortier de ciment est un support au contraire trop poreux : il « tire » le badigeon ou l’enduit de chaux, la dessiccation est trop rapide et ne permet pas une carbonatation efficace. Résultat : l’enduit craquelle et le badigeon farine. Il est donc recommandé de sortir du ciment en couvrant le mur avec un mortier de chaux. Pour préparer un mortier de chaux : mélanger à sec 1 volume de chaux hydraulique avec 3 volumes de sable. Lorsque le mélange est bien homogène, ajouter l'eau de gâchage. Vous pouvez aussi utiliser de la chaux aérienne en poudre mais la prise sera plus lente. Si vous utilisez  une bétonnière, portez un masque anti-poussière pour ne pas inhaler la poussière de chaux. Passer le mortier puis frottasser le mortier de chaux ce qui permet de lisser éventuellement le mur qui ne serait pas suffisamment lisse pour un badigeon. On peut ensuite appliquer l’enduit de chaux directement sur le mortier de chaux en pensant à bien humidifier le support (la veille puis le jour même).Frottasser le mortier de chaux avec une éponge, une taloche en polystyrène ou en mousse. Ci-dessous, maçon en train de frotasser un mortier de chaux.
  • :Chaux qui farine, que faire ?

Le primaire d’accroche ou sous-couche pour la chaux
Les résines acryliques servent aussi à préparer le support à l'accroche du badigeon lorsqu'on se retrouve devant un support mal adapté en formant un primaire d'accroche. Le primaire d’accroche s'utilise uniquement sur les supports lisses (ex: peintures, plâtre fermé). On mélange 50% de résine  et 50% d'eau et on passe ce mélange avec un large spalter en une couche sur le mur. Après quelques minutes, on touche le primaire : il doit être légèrement collant mais non complètement sec. Il est temps d’appliquer le badigeon. Pour cette raison, procéder par pan de mur pour que le primaire ne sèche pas complètement. Le badigeon que l’on applique doit être un badigeon « épais ». Bien évidemment, dans ces conditions, la chaux accroche mais ne pénètre pas véritablement le support ; elle perd donc quelques unes de ses qualités. Je n’emploie pas le primaire d’accroche car je préfère enduire tous mes supports non compatibles avec la chaux d’une très fine couche d’enduit de lissage ou d’un mortier de chaux s’il s’agit de ciment.
    

Attention à la qualité du badigeon : Passer un badigeon liquide sur un support absorbant/passer un badigeon plus épais sur un support non absorbant.  Une trop grande quantité de pigments dans votre badigeon est un facteur défavorable pour sa tenue  car le pourcentage d’agent collant (la chaux) sera trop bas par rapport à la matière sèche à coller (les pigments). Il ne faut donc pas dépasser le pourcentage suivant : 
- Pigments terres ou ocres : 25 % du poids de chaux (exemple : 200 gr d'ocre jaune pour 1KG de CL 90 en poudre ou environ 100gr d'ocre jaune pour 1 litres de Chaux) 
- Oxydes : 15 % 

 

 

4 - Réparer l'erreur 


4-1 Si votre chaux farine beaucoup, enlever tout pour revenir au support d’origine. Il y a une erreur de préparation du support. Le support est incompatible tel quel avec la chaux. Il va falloir le préparer correctement.
 
4-2 - Si votre mur farine, il vaut mieux enlever le maximum de chaux poudreuse en l'aspirant ou en la balayant. Puis verser une partie de votre badigeon dans un autre seau et rajouter de la résine vinylique puis passer ce badigeon-colle sur votre mur. Cette préparation agit comme un fixateur. Attendre quelques minutes, et passer de nouveau votre badigeon épais. 

4-3 - Si votre badigeon farine légèrement, passer une couche d’eau de chaux additionnée d’un peu de sel d’alun.


 Recommandations

Dans tous les cas, avant de vous lancer, préférez prendre le temps de lire les écrits des professionnels. Il existe des sites en ligne tenus par des professionnels dont les informations sont rigoureuses et clairement expliquées ; achetez une fiche technique ou achetez un ouvrage sur la chaux. Je vous recommande d'éviter de suivre les conseils des sites non spécialisés ou des sites proposant des peintures naturelles. Les recettes sont fantaisistes et il n'y a pas de recul quant à l'évolution des peintures à la chaux proposées (ex : décollement de la chaux au fil du temps, noircissement de la chaux en raison d'une disproportion d'huile de lin, pourrissement des surfaces...).

Chaux qui farine, que faire ?

  • c’est une synthèse des informations que j’ai pu recueillir au cours des stages que j’ai pratiqué sur la chaux auprès de professionnels (OKHRA – Roussillon ; décorateurs pro ) ainsi qu’au long des années de réalisations d’enduits et de badigeons de chaux que j’ai pratiqué. (71 pages illustrées) 8.50€   ACHETER 
  • "Techniques et pratiques de la chaux", par l'Ecole d'Avignon : Cet ouvrage a été réalisé par des professionnels de l’Ecole d’Avignon, centre de formation et de réhabilitation du patrimoine,  pour tous ceux qui veulent débuter ou se perfectionner sur la chaux. 36€
  • Site Patrimoine façade, tenu par Luc Neples = blog-patrimoine-facades.com On sent que c'est une personne professionnelle non seulement qui pratique depuis des années les techniques de la chaux mais en plus, Luc Neples ne cesse d'acquérir des connaissances sur la chaux. 

problème chaux - chaux conseils - réparer erreur chaux - badigeon qui farine - chaux + caséine - chaux + métyl de cellulose - chaux et blanc de meudon-

Partager cet article

Publié par Capucine Capucine - dans chaux
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 07:01

Comment peindre à la chaux sur du placo ?

 

On ne vous le redira jamais assez : appliquer un badigeon de chaux sur du placo est possible mais nécessite à la fois une préparation du support et une transformation des qualités plastiques et mécaniques de la peinture à la chaux. A défaut, vous allez faire partie de la longue liste des personnes "enfarinées"  dès qu'elles posent les mains sur leurs murs... 

Chaux et placo, comment procéder ?

Ci-dessus : badigeon de chaux appliqué sur une peinture acrylique légèrement poncée servant de couche de fond sur un placo = résultat : "ça farine". La chaux ne colle pas...

 

1 - Carbonatation et séchage d'une peinture

Le placo, c'est une feuille de carton sur du plâtre. 

Chaux et placo, comment procéder ?

La chaux, aérienne ou hydraulique, c'est un produit naturel obtenu par cuisson de pierres calcaires plus ou moins pures. Tout le procédé de fabrication, d'application, de séchage et de résistance de la chaux est une succession de réactions physico-chimiques qui s'opère entre le support, l'air ambiant et la chaux. La phase de séchage de la chaux s'appelle la "carbonatation".

Ci-dessus : schéma du cycle de la chaux élaboré par la société Chaux de Ternant Famille Vincent, chaufourniers depuis 1835 -- http://www.chaux-de-ternant.com/images/cycledelachaux.jpg

Une peinture à l'huile ou une peinture acrylique dépose une pellicule en surface du mur : ce que l'on nomme le "film" ou actuellement le "feuil" de la peinture. Le solvant (l'eau ou l'essence) s'évapore en un temps plus ou moins long ; l'agrégat de matières qui restent sur le support constitue une pellicule quasiment inerte après séchage. Vous pouvez donc appliquer une peinture à l'huile ou une peinture à l'eau sur le carton du placo. En veillant toutefois à toujours préparer le placo avec une sous-couche à l'eau : une belle peinture, c'est avant tout une bonne préparation du support, qu'il s'agisse d'une toile, d'un carton, d'un bois ou d'un mur. Le bon peintre prépare toujours son support !  

La question à se poser est la suivante : comment la chaux va t'elle adhérer par réaction physico-chimiques avec le carton du placo ? Logiquement, la chaux ne peut pas faire corps avec du carton et la carbonatation naturelle de la chaux ne peut avoir lieu. Le carton absorbe l'eau contenue dans la chaux, trop rapidement ; la chaux ne peut pas mettre en route le procédé physico-chimique par imprégnation du support. Résultat : la chaux se décolle et poudre...

 

2 - Recettes de badigeons de chaux sur placo

Donc, quand vous trouvez une recette de badigeon de chaux appliqué sur du placo, posez vous la question suivante : "Est ce toujours une peinture de chaux ou est ce une peinture contenant de la chaux ?"

  • Exemple : chaux + huile de lin + blanc de Meudon + lait, pigments. Ca pourrait être un badigeon de chaux... En réalité, la proportion de chaux est tellement faible par rapport à l'huile de lin, qu'en fait, c'est une peinture à l'huile. On peut même se poser la question de l'utilité de la chaux dans cette recette si ce n'est pour donner une teinte blanche au badigeon. Cette peinture peut coller sur du placo puisque ce n'est pas un badigeon de chaux. 
  • Autre exemple : chaux, blanc de meudon, latex, pigments. C'est un badigeon de chaux contenant 85% de chaux. Le latex, une résine acrylique ou vinylique ou styrène butadiène, change les qualités rhéologiques de ce badigeon : la résine permet en effet à la chaux de constituer une pellicule en surface du placo sans avoir la nécessité de faire corps avec son support. En apparence, vous avez donc un badigeon de chaux.

3 - Qualités plastiques et mécaniques du badigeon et préparation du placo

Vous retiendrez donc deux points essentiels de cette explication :

  1. Pour appliquer un badigeon de chaux sur du placo, il faut transformer les qualités plastiques et mécaniques de la chaux en lui adjoignant une colle pour lui permettre de "coller" en surface du placo. Cette colle peut être naturelle ou artificielle, sachant qu'une résine vinylique ou acrylique donne 100% de réussite dans l'application d'un badigeon de chaux sur un placo. 
  2. Pour appliquer un badigeon de chaux sur du placo, il faut préparer le support placo pour permettre à la chaux de faire corps avec lui.

 

La fiche technique "Peindre à la chaux sur du placo" répond à toutes les questions techniques d'application de badigeons de chaux sur placo. Vous y trouverez plusieurs recettes de badigeons applicables sur du placo (badigeons traditionnels, badigeons cordés ou colatures, badigeons et colle de peau...) ainsi que plusieurs façons de préparer le support placo. 

 

Accéder au site : patinesbio.com

placo chaux - compatibilité chaux sur placo - badigeon sur placo - comment faire coller la chaux sur le placo - sous-couche pour chaux - colle chaux pour placo

Partager cet article

Publié par Capucine Capucine - dans chaux
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 12:43

 

 

Le badigeon de chaux à la colle de peau, la vraie recette !

 

Chaux et colle de peau sont deux produits naturels permettant de créer des badigeons.

recette peinture naturelle  recette peinture naturelle     recette peinture naturelle

Ci-dessus : colle de peau en grains   Colle de peau liquide        chaux aérienne en pâte et eau

Contrairement à ce qui est écrit partout sur le web, la colle de peau N'EST PAS UN ADJUVANT pour la chaux. C'est même loin d'être le cas... Les adjuvants, je vous le rappelle sont :../... " des substances naturelles ou chimiques que l'on utilise en petites quantités et qui permettent d'améliorer les qualités plastiques et mécaniques de toutes les applications de chaux.../..." Un badigeon de chaux dosé avec de la colle de peau ne s'improvise pas sinon, et bien... ou ça poudre, en raison d'un sur dosage de la chaux ou d'une mauvaise préparation du support, ou ça craquelle en raison d'un sur dosage de la colle de peau. 

Dans cette fiche, vous trouverez la vraie recette 100% naturelle d'un badigeon chaux/colle de peau ainsi que les techniques d'application sur bois et sur supports muraux accompagnées d'illustrations multiples. 

Ci-dessous : chaise peinte avec un badigeon de chaux et de colle de peaurecette peinture naturelle

 

recette peinture naturelle

"Le badigeon de chaux à la colle de peau, la vraie recette !"

© 22 pages texte et illustrations couleurs, fiche électronique. Tous droits réservés Souffle d'Artistes 2012

Achat différé : 4.50 € Acheter

 bouton de paiement ACHETER en ligne 

chaux et colle de peau de lapin - colle et chaux - badigeon de chaux à la colle de peau - peinture naturelle - patine bio à la colle de peau - patine bio à la chaux - patines chaux et colle - patines sur bois - patines bio pour bois

Partager cet article

Publié par Capucine capucine - dans chaux
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 17:07

Peinture blanche non couvrante, que faire ?

 

Comment opacifier une peinture blanche

Visuel de couverture non contractuel

 

Vous avez acheté un pot de peinture blanche à l’eau pour peindre votre plafond ou votre salle de séjour. Vous avez passé une couche de peinture et manifestement, la peinture ne couvre pas du tout le support. Sachez avant tout que :

  • Une belle peinture nécessite toujours deux couches superposées en veillant à bien laisser sécher la première.
  • Une belle peinture s'applique sur un mur préparé : par exemple, un mur poreux comme un mur à la chaux, un placo neuf, un plâtre neuf, doit être apprêté avec une couche de peinture à l'eau liquide. 
  • Certaines tâches remontent à travers le feuil de peinture (les encres, les feutres, le magenta, les remontées taniques) ; il faut bloquer les tâches avec les produits adéquats et/ou passer une fine couche d'enduit de lissage.
  • Une belle peinture doit être appliquée avec des outils corrects. 

Si malgré tout, en dépit de plusieurs couches et malgré vos outils de qualité pour l’appliquer, votre peinture reste désespérément transparente, que vous ne parvenez pas  à couvrir les tâches sous-jacentes et les défauts de votre mur, que l’ensemble est peu harmonieux et peu lumineux... c'est que vous avez acheté une peinture de médiocre qualité qui peut être apparentée à une sous-couche à l’eau. Si vous avez encore une grande quantité de peinture, il devient plus économique de changer les propriétés de votre peinture à l’eau. Pour cela, il existe plusieurs façons.

    La première partie de cette fiche détaille les composants d’une peinture, les produits à se procurer pour améliorer votre peinture blanche. La deuxième partie propose plusieurs procédés pour opacifier et blanchir votre peinture (lui donner plus de corps, plus de matité, plus de luminosité...). 
Je vous conseille fortement de lire attentivement la première partie avant toute application technique. 

 

"Comment opacifier une peinture"
- 19 pages illustrations couleurs et texte -©  Souffle d'Artistes - tous droits réservés -

Achat différé : 1,90 € Acheter
- réception sous 48h-

LOGO contactez capucinebouton de paiement ACHETER en ligne

 

peinture non couvrante - blanc transparent - blanc opaque - peinture transparente - peinture opaque - problème peinture blanche - peinture qui ne cache rien - peinture de mauvaise qualité - blanc pour les murs

 

Partager cet article

Publié par Capucine Capucine - dans Bases peinture
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 09:16

Utilisations de la gomme-laque 

Comment utiliser la gomme-laque Comment utiliser la gomme-laque

ci-dessus, gomme-laque préparée comme fixatif et comme vernis

La gomme-laque est un liant très peu connu car on l’utilise surtout en patines et en peintures décoratives. Vous pouvez la trouver sous le nom commercial de « Shellac ». Elle revient au goût du jour car c’est un produit naturel, facile à préparer et aux utilisations très diverses. Ses qualités principales sont :


- La résistance à l’eau
- Un séchage très rapide (5 minutes parfois selon le degré d’absorption du support !)
- La transparence (après séchage complet)
- Un tendu impeccable


J'ai réalisé des patines à la gomme-laque sur des sculptures que j'ai voulu ôter quelque temps après : il a fallu attaquer la surface à la ponceuse pour revenir au support brut. C’est dire la résistance de ce liant en couches superposées !

La gomme-laque peut être teintée pour être appliquée comme une peinture ; elle peut être travaillée pour obtenir des effets de patines sur différents supports ; elle peut faire office de vernis naturel plus ou moins résistant en fonction des adjuvants. Tout cela demande de connaître certains principes d'utilisations et d'applications de la gomme-laque. Cette fiche technique explique trois utilisations simples de la gomme-laque, en dehors de la technique du vernis au tampon dont la complexe et fastidieuse réalisation appartient aux ébénistes et autres créateurs d'objets en bois raffinés...

"3 utilisations de la gomme-laque"

©Tous droits réservés Souffle d'Artistes 2015

Achat différé : 1,90 € Acheter
- réception sous 48h-


vernis naturel- vernis bio - vernis durable - vernis à l'alcool - shellac - gomme-laque blonde - recettes gomme-laque - la gomme-laque, c'est quoi ? - explications gomme-laque

Partager cet article

Publié par Capucine Capucine - dans la gomme-laque
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 15:22

 

Faire relooker ses meubles revient cher. On assiste néanmoins à une véritable mode où le pire cotoie le meilleur. On trouve également une quantité impressionnante d'artisans utilisant la même technique et le même style, sans grande originalité. Pourtant, s'il est bien un domaine où la créativité à sa place c'est bien dans le domaine du vieux mobilier réhabilité. Ces meubles sont en effet destinés à ne plus être utilisés dans nos intérieurs contemporains. Il faut faire de ses vieux meubles des pièces uniques, originales pour qu'ils retrouvent une place de premier choix.  

chaise d'appoint et armoire relookées4

 

Vieille armoire d'école primaire transformée pour une chambre d'ado.Prix de revient = 65 €

chaise d'appoint et armoire relookées1

 

Une vieille chaise paillée recouverte d'un enduit naturel à base de chaux et de poudre de marbre...

Prix de revient : 5 €

relooker un meuble avec des matériaux simplesune vieille chaise sur laquelle on a vissé des planches brutes en cyprès de récupération (vieilles caisses pour pommes). La patine est un badigeon de colle de peau et de chaux. 

Prix de revient : 3€

Partager cet article

Publié par Capucine Capucine - dans Meubles relookés
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 19:09

Utilisations de l'enduit de lissage 

1 - ENDUIT DE LISSAGE, PRESENTATION

L'enduit de lissage est destiné à préparer votre surface à la peinture. Il s'applique sur 1mm à 3 mm d'épaisseur, en fine pellicule. On dit que c'est un enduit "pelliculaire". Au-delà, c'est de l'enduit de rebouchage. L'enduit de lissage en finition permet de masquer les petites irrégularités de votre mur (fines rayures, petits trous, tâches qui remontent...)  Pour distinguer un enduit de lissage d'une autre enduit,  les industriels ont mis en place un code de couleur sur les paquets. Les sacs et pots d'enduits de lissage de finition sont bleus

L'enduit de lissage se présente soit sous forme de poudre à delayer dans de l'eau soit sous forme de pâte prête à l'emploi. On général, on dilue 1 volume de poudre dans 1/2 volume d'eau. L'enduit de lissage est blanc.

L'enduit de lissage contient des charges minérales (kaolin calciné, plâtre, carbonate de calcium, talc, etc.), de la résine, des adjuvants divers (de la méthyl cellulose par exemple, pour ralentir le temps de séchage). Plus l'enduit contient de résine (acétate de polyvinyle, styrène...) plus il est imperméable. L'adhérence de l'enduit de finition sur le support est une adhérence chimique. Il sèche par cristallisation.Sa formulation permet une adhérence maximale sur la plupart des supports, bruts, peints, lisses, rugueux.

Je préfère l'enduit de lissage en poudre car il est possible de le doser à ma convenance selon l'utilisation que je veux en faire. Par ailleurs, l'enduit en poudre ne contient pas de solvant et moins de résine. Je choisis un enduit en poudre bon marché, basique dans un sac en papier. L'enduit de lissage en poudre est donc plus respectueux de l'environnement.

Il s'applique sur le béton, les enduits de ciment, le plâtre et tous ses dérivés, les plaques de plâtre cartonnée, les anciennes peintures légèrement poncées, le bois poncé et imprimé, les impressions, les briques, la terre cuite... Le support doit être sec, exempt de poussière, et sains.

L'enduit de lissage a plusieurs utilisations :

  • Un enduit de lissage bouche les imperfections, régularise votre mur. Après ponçage, vous pouvez obtenir une surface extrêmement lisse que vous pourrez peindre à l'acrylique brillante ou avec une laque tendue. 
  • Un enduit de lissage permet également de créer un mur décoratif dans le sens où certaines peintures embellissent sur des supports irréguliers (le badigeon de chaux, les patines cirées, la caséine...). En appliquant l'enduit, le décorateur cherche non pas à obtenir une surface lisse mais un effet de passage du temps sur un vieux mur : coups, irrégularités des vieux plâtres, traces...
  • Un enduit de lissage peut être utilisé pour créer un effet décoratif sur un mur. Dans cette chambre d'ado, le mur a d'abord été recouvert d'une peinture taupe métallisée cuivre. Ensuite, une couche extrêmement fine d'enduit de lissage est passée sur toute la surface avec la spatule de stuccateur : l'outil permet de déposer un voile d'enduit et de racler la surface pour laisser réapparaître des zones de peinture. L'ensemble est passé au vernis mat incolore à l'eau.


    pan-de-mur-travaille-a-l-enduit-fin.JPG
    enduit-de-lissage-utilise-en-peinture-decorative.JPG



    enduit de lissage - créer un effet décoratif avec enduit de lissage - décoration et enduit de lissage - chaux et enduit de lissage - cire et enduit de lissage - 

Partager cet article

Publié par Capucine Capucine - dans Décors muraux et peintures contemporaines
10 août 2013 6 10 /08 /août /2013 11:33

Meuble patiné en 4 étapes... 

Pour obtenir des belles patines, une seule couche de peinture ne suffit pas. Peindre un meuble pour le relooker est une démarche aisée. Il faut un peu de patience et quelques connaissances pour obtenir un joli meuble plus contemporain, plus gai, plus actuel.

En revanche, la technique et le savoir faire sont indissociables des patines plus complexes. Il faut compter pas moins de 4 étapes pour faire cette patine qui mêle des effets de rouille à une texture de pierre ou de métal. 

meuble patiné en 4 étapes

Voici les différentes étapes :

1 - Réaliser une peinture à effet ciment ou béton si vous souhaitez plus de texture.

 Patine

La réalisation de cette étape demande souvent de poncer la surface pour obtenir des effets plus ou moins granuleux.

2 - Passer une préparation de sulfate de fer sur toute la surface pour obtenir une jolie couleur rousse. Le sulfate de fer pulvérisé sur une surface texturée permet de donner un effet de rouille plus ou moins prononcé. Si vous passez plusieurs couches, l'effet s'accentue plus ou moins ; si vous "lavez" la solution vous attenuez l'effet ; si vous chauffez la surface, vous obtenez une cristallisation blanche du sulfate de fer ; si vous poncez la surface, vous éclaircissez la surface... Là, la hasard entre en ligne de compte et c'est ce qui compte pour obtenir un résultat naturel. Si dessous, le résultat d'un seul passage de sulfate de fer et d'un ponçage minutieux de la surface.

Etape-2-sulfate-de-fer-pour-rouiller-la-surface.JPG

 

3 - Passer un vernis mat incolore puis chauler toute la surface

Etape-3-chaulage.JPG

Ci-dessus, le meuble a été chaulé puis poncé pour laisser réapparaître la couleur sous-jacente.

4 - Passer une nouvelle couche de vernis mat puis passer votre cire grise. Frotter la cire avec un chiffon afin d'imbiber la surface et pour créer un effet de transparence.

 

meuble patiné en 4 étapes

meuble patiné en 4 étapes

 

Le meuble est terminé. 

DSCN4594.JPG

DSCN4592.JPG

Partager cet article

Publié par Capucine Capucine - dans Meubles relookés