Luminaires, décors de table, décors muraux, sculptures...

Un univers déco où la nature est essentielle.

Bonne visite !

 

 

Découvrir tous nos livrets ? ICI

Tous les Livrets Patinesbio sont écrits à partir de l'expérience concrète de l'artiste et artisan Capucine.

Vous y trouverez des  techniques et des recettes, des  trucs et des astuces,

 fruit de plus de 30 ans de peintures, de patines et de réalisations d'enduits.

Découvrir nos livrets par thème ?

1 - Petits Livrets Pratiques  chaux

2 - Petits Livrets Pratiques cires, gommes, résines

3 - Petits Livrets Pratiques patines sur bois

4 - Petits Livrets Pratiques Relooking meubles

5 - Petits Livrets Pratiques les bases en peinture

6 - Petits Livrets Pratiques  les peintures à effet

 

tadelakt-enduits chaux-fiches pratiques chaux-fiches pratiques peintures-fiches pratiques comment peindre

Nos dernières parutions :

"Comment peindre à la chaux sur du ciment"

"Utilisations du blanc de Meudon en peinture décorative"

"Comment éviter que l'enduit de lissage ne se décolle"

 

 

 

En cours de réalisation :

"L'art de la patine ; patines éraflées, patines craquelées, patines brûlées".

 

 

 

39 988 visiteurs par mois

Bravo et merci !

 

Tous les textes et photos Patinesbio sont soumis aux droits d'auteurs et sont la propriété exclusive de Patinesbio. 

Patinesbio - Marque déposée - 

 

 

  

     Votre panier :

 

  

1 - Problème avec votre commande ? Cliquez ici

2 - Mes connaissances ne sont plus gratuites ? En savoir plus

3 - Contactez Capucine ICI

 

peintures écolo

 

 

 

 

 LIANTS

 

CHARGES 

 

PIGMENTS

 

 

FINITIONS

 

ADJUVANTS 

AUXILIAIRES 

           

 

 

    

Termes techniques chaux

1 - Le gesso, c'est quoi ?

2 - Qu'est ce qu'une détrempe

3 - Qu'appelle t-on patine ?

4 - Qu'est ce qu'un glacis

5 - Ciment, béton lissé, mortier, une question de vocabulaire

6 - La céruse, définition précise 

7 - Qu'est ce qu'un badigeon ?

8 - Qu'est-ce-qu'une charge en peinture ?

9 - Qu'est ce qu'une peinture de chaux ?

10 - Qu'est ce qu'un liant ?

11 - Différences entre céruser et patiner

12 - Utilisations d'une lasure

13 - Qu'est ce qu'une eau-forte à la chaux

14 - Apprêter ou encoller, quelles différences ?

15 - Qu'est ce que la carbonatation de la chaux

16 - Alcali, explications

 

 

 

LE BOIS

Décaper, décirer, poncer...

 

Teinter, traiter, dégriser...

 

Apprêter le bois

 

Patiner le bois

 

Protéger

 

Patiner, peindre différentes essences de bois

 

 

 

 

​OUTILS

Utiliser la laine d'acier

Les éponges abrasives

 

PEINTURES & VERNIS

1 - Blanchir ses poutres

2 - Comment peindre sur du vernis

3 - La céruse : comment éviter les dégâts

4 - Mélange peinture et paillettes : ce que vous devez savoir

5 - Résine époxy et étanchéité, comment faire ?

6 - Comment peindre sur la glycéro sans décaper

7 - 5 trucs à savoir absolument sur les peintures décoratives

 

SUPPORTS

1 - Comment préparer son support

2 - Diagnostiquer son support

3 - Qu'est ce que le salpètre ?

 

 

 

 

 

    où trouver produits pour faire sa peinture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Capucine, décoratrice - les patines de capucine - le blog de capucine- capucine déco - patines murales, chaises relookées, patines murales avignon, patines murales cavaillon, patines sur meubles avignon, peintures sur meubles cavaillon, peinture à la chaux, relooking de meubles avignon, relooking de meubles Saint-Rémy de Provence, relooking de cuisine Eygalière, relooking de meubles Eygalière, peintre décorateur, peinture à la chaux Saint-Rémy de Provence, décors à la chaux Eygalière, enduits à la chaux Robion, Relooking de meubles Robion, peintures décoratives cavaillon, poutres chaulées avignon, chaulage des poutres Provence, badigeons à la chaux Provence, chaulage des meubles avignon, chaulage du bois Saint-Rémy de Provence, laquage des meubles, résine sur meubles, relooking avec résine sur meuble avignon, relooking Aix-en-Provence, relooking originaux Aix-en-Provence, patine à la terre, relooking des meubles avec produits naturels

 

 

6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 10:31

 

Un alcali

 

 

 

 

 

La famille des alcalis est une famille contenant :

  • des produits minéraux = soude, chaux
  • des produits végétaux = potasse
  • des produits volatiles = ammoniac

 

Les alcalis sont utilisés pour patiner les métaux et notamment le bronze ou les bois tanniques (chêne et châtaignier) qui se foncent sous l’effet d’une réaction chimique entre tanins et produit alcalin. L’effet de vieillissement et effectif et définitif, au contraire d’une teinte.

En effet, l’air et l’eau contiennent naturellement une faible part de produits alcalins, ils agissent donc à la longue sur tous les matériaux sensibles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Repost 0
Capucine patinesbio patinesbio - dans outils et produits peinture
17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 12:41

 

 

 

Le pigment

Bitume de Judée

 

 

 

 

 

 

Un pigment pour patiner 

Le Bitume de Judée fait partie des couleurs de pigment les plus utilisées pour "descendre" les tons des peintures, les dorures, les bois, quand on veut obtenir un effet de patine : la patine au bitume de Judée. C'est le pigment que vous présentent les artisans de la dorure à l'or fin ainsi que les brocanteurs. 

Dans l'histoire des arts, le bitume de Judée est le pigment qui permettait aux artistes peintres de réaliser les ombres jusqu'à l'arrivée des impressionnistes qui ont banni de leur palette cette teinte sombre.

 

pigment pour vieillir peinture

Le pigment Bitume de Judée est particulièrement foncé. On l'utilise pour créer des jus, des glacis à appliquer sur une peinture. C'est un pigment organique et comme tous les pigments organiques, il ne se dissout pas facilement dans l'eau. 

bitume de Judée en poudre

La patine au Bitume de Judée est prête à l'emploi :

La patine au bitume de judée est une teinte brune foncée, et épaisse, à l'huile. On l'applique au pinceau ou à l'aide d'un tampon de mèche de coton, puis on l'essuie plus ou moins en laissant des ombrages sur le support. Ce n'est pas facile à réaliser.

patine au bitume de judée

 

 

 

Pour apprendre les techniques de vieillissement des surfaces grâce à ce pigment, voici quelques documents où vous trouverez des patines au bitume de Judée :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Capucine patinesbio patinesbio - dans outils et produits peinture
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 08:03

 

Les différents

pigments ocre 

 

 

 

 

 

 

Les pigments ocres sont des teintes indispensables à ceux qui souhaitent peindre en utilisant des produits sains. Il s'agit de pigments compatibles avec tous les liants, résistants, faciles à mélanger, résistants aux ultra-violets. Pour vous en parler, je choisis de vous livrer un extrait du livre "L'ocre, peindre et décorer aux couleurs du soleil" - Editions Flammarion - Denise Despres, Jean-Michel Kirsch, Robert Terzian. (Ce bouquin contient des recettes pour utiliser les ocres). Pour acheter les ocres présentées ici, direction "Okhra" (commerce en ligne ou Roussillon - voyage en Luberon).

 

 

Des pigments naturels pour des peintures naturelles 

"...L'ocre est un minerai impur composé de 80% de sable et de 20% d'ocre. Lavé, séché, broyé, on sépare ensuite le sable de l'ocre dans un appareil appelé "cyclone séparateur-épaississeur". 

Une fois séparé, on chauffe l'ocre de 500° à 600°car l'oxyde de fer des ocres crus est un oxyde hydraté. En perdant l'eau, l'ocre ordinairement jaune devient rouge. Après refroidissement, l'ocre est ensaché..."

 

 

12 couleurs de pigments ocre

..."Rappelons avant tout que l'ocre est le plus souvent jaune ; c'est la cuisson qui lui redonnera ce rouge antique et cette profondeur dans la nuance. On peut se procurer des pigments d'ocre de 12  couleurs différentes. Pour obtenir les teintes désirées, il faut mélanger des ocres provenant de plusieurs cuissons et de gisements différents. Souvenez-vous qu'il y a des nuances et des subtilités d'ocre comme il y a des parfums d'épices."...

peindre avec des ocres

 

 

 

 

 

Découvrir la région des ocres

Si vous souhaitez découvrir les ocres et leurs fabrications, rendez vous dans le Luberon, aux alentours d'Apt, où vous pouvez passer de longues journées à profiter des charmes de l'ocre : cette couleur est partout, même sur vous après quelques heures... Okhra (musée de l'ocre), Mines de Bruoux à Gargas, les boutiques de pigments à Apt, les carrières d'ocre de différents endroits et les villages aux couleurs de l'ocre. Une belle semaine de vacances pour les amateurs de couleurs et de culture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Capucine patinesbio patinesbio - dans outils et produits peinture
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 09:13

 

 

Qu'est ce qu'une lasure ?

 

 

 

 

 

Protéger le bois avec une lasure

Les bois extérieurs et intérieurs nécessitent d'être protégés (facteurs climatiques pour l'extérieur/facteurs d'utilisations pour l'intérieur) ; à ceci se rajoute la volonté de décorer nos bois (mise en teinte, aspect mat, satiné, brillant).  De plus en plus de personnes ajoutent à ces demandes la volonté d'utiliser un produit le plus sain possible. Qu'en est-il de la lasure ?

Les lasures sont des produits d'applications destinés à la protection des bois, à la décoration des bois par renforcement de la teinte naturelle ou par application d'une teinte semi-transparente ou transparente, et au traitement des bois (certaines lasures contiennent des agents anti-uv, des agents anti champignons, des agents anti insectes...).

 

 

Petites précisions sur la lasure 

  • On dit "une" lasure et pas un lasure. 
  • La lasure est assimilable à un vernis fin.
  • La lasure n'est pas une huile végétale.
  • Une lasure est généralement satinée
  • Une lasure ne protège pas un bois extérieur non vertical (terrasse en bois, table, plan de travail extérieur...).

 

 

 

Principes d'utilisation de la lasure

"Principes d'utilisations de la lasure"

11 pages textes et illustrations couleurs.

Ce document permet de savoir comment appliquer une lasure à l'eau ou à l'huile,  comment teinter une lasure, quelles étapes faire pour obtenir un bel effet lasuré.

Prix : 2.99€

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Repost 0
    Capucine patinesbio patinesbio - dans outils et produits peinture
    10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 18:41

     

     

     

    Comment utiliser

    l'huile de tung

     

     

     

     

     

     

     

     

    Huile de tung, une huile naturelle

    On l'appelle également huile d'abrasin ou huile de bois de Chine pure. C'est grâce à un ami québéquois que j'ai découvert cette huile naturelle, nommée aussi "huile d'abrasin". On la trouve aussi sous le nom "huile de bois de Chine".

    L'huile de tung  est apparue en occident à la fin du XIX siècle mais ne s'est démocratisée que récemment. Elle est utilisée pour imperméabiliser les boiseries extérieures (notamment les margelles de piscine en bois très répandues depuis une dizaine d'années). C'est sans aucun doute l'huile siccative la plus ancienne dans l'histoire des hommes.

    huile d'abrasin

     

     

    D'où vient l'huile de tung ?

    L'huile de tung est produite par pression des graines de l'arbre tung (Vernicia Cordii) cultivé en Asie et en Amérique. Le mot "tung" en chinois signifie coeur, en référence à la forme des feuilles de l'arbre. 

    graines de tung

    Le fruit de l'arbre tung est gros comme une tomate. On l'appelle "noix" mais il s'agit en réalité d'un gros fruit dissimulant 4/5 graines à l'intérieur.  Ces graines sont toxiques pour l'homme (comme toutes les parties de l'arbre). Quand le fruit atteint sa maturité il tombe de l'arbre. C'est à ce moment qu'on récolte les graines. 

    mode d'emploi huile de tung

     

     

    Huile de tung pure

    Attention ! Certains marchands peu scrupuleux vendent sous l'appellation "huile de tung" une huile composée pour larges parts d'huiles solvantées additionnées d'un faible pourcentage d'huile de tung. Si vous souhaitez un produit véritablement naturel, regardez bien la composition de l'huile de tung que l'on vous propose. "Huile de tung pure".

    huile naturelle pour bois extérieur

     

     

    Pour savoir comment utiliser l'huile de Tung (mode d'emploi, dilution, applications, effets de patines), reportez vous à la documentation :

    "Comment teinter et protéger le bois naturellement" (55 pages)  

     

    utiliser l'huile de tung

     

     

    "Patiner le bois avec des huiles naturelles" (11 pages)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Repost 0
    Capucine patinesbio patinesbio - dans outils et produits peinture
    10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 16:30

     

     

     

     

    Comment choisir

    entre pâte à céruser

    et

    cire à céruser

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pâte à céruser et cire à céruser

    Il existe dans le commerce deux types de produits qui ne donnent pas le même résultat : la pâte à céruser et la cire à céruser. 

    recette cire à céruser

    utilisations produits céruse

    recette pâte à céruser

     

     

    La pâte à céruser : produit d'une consistance épaisse au pouvoir couvrant important. Cette pâte à céruser était assez toxique il y a une vingtaine d’années. Je l’ai beaucoup utilisée ; c’est un produit collant, très opaque, très salissant que je nettoyais avec du white spirit. Certaines pâtes à céruser contiennent toujours des produits dangereux. Cependant, il existe depuis peu des pâtes à céruser plus naturelles à base de froment, d’huile de lin et de blanc de titane telle que Ciranova le propose.

    La cire à céruser : moins chargée en pigments, la cire permet d'obtenir des effets de patine et de créer un voile blanc légèrement satiné sur le bois. Vous pouvez trouver de la cire à céruser très facilement. Mais je préfère la réaliser moi-même dans un souci d'économie. Je connais différentes recettes de cires à céruser : la classique, la "naturelle" et une recette basée sur des nouveaux produits à base de solvant végétal.

     

     

     

     

    • Si vous souhaitez apprendre à céruser un meuble, participez à un stage près d'Avignon

    Apprendre à céruser un meuble

     

    cours sur la céruse aix en provence

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Repost 0
    Capucine patinesbio patinesbio - dans outils et produits peinture
    9 novembre 2016 3 09 /11 /novembre /2016 09:15

     

    La production des chaux aériennes,
    des liants hydrauliques et des ciments

     

     

     

     

    Article paru dans la revue Maisons Paysannes de France n°170

    "Les liants destinés à la construction se composent de deux grandes familles distinctes par leur mode de prise : les produits aériens et hydrauliques. 

    • Les premiers réalisent leur prise en présence de gaz carbonique : il s'agit d'une prise aérienne.
    • Alors que la prise des seconds se fait en présence d'eau. 

    La famille des liants hydrauliques se subdivise en deux sous familles :

    • les ciments et
    • les chaux hydrauliques.

    La fabrication de ces trois types de liants diffère grandement ; voyons quels en sont les grandes lignes. Nous verrons, dans un premier temps la préparation des matières premières, leur choix, leur extraction et leur conditionnement. Dans un second temps nous aborderons leur cuisson, puis dans un troisième nous détaillerons leur traitement final.

    Les matières premières : La fabrication de ces trois types de produits se différencie dès le choix des matières premières.

    Les chaux aériennes : Les chaux aériennes sont issues de pierres calcaires très pures de l'ordre de 95 à 99.5 % de carbonate de calcium (calcaire). Les carrières permettant d'obtenir les carbonates les plus purs sont très recherchées. En effet de la matière première dépend entièrement la qualité et la pureté du produit final.
    Les nombreuses applications de la chaux aérienne imposent au chaufournier de sélectionner le gisement le plus pur et le plus constant. En effet de nombreuses impuretés peuvent en perturber leur utilisation que ce soit, par exemple, la présence de soufre et de phosphore pour les applications sidérurgiques. En ce qui concerne les applications bâtiment, les impuretés suivies concernent essentiellement la présence de fer sous forme d'oxyde dont la présence conditionne fortement la couleur de la chaux obtenue. D'autre part, la structure cristalline de la roche doit être, elle aussi, la plus constante possible. En effet, il est clair que si la roche se trouve sous la forme de calcite très dense ou de craie, la qualité de la chaux aérienne obtenue en sera totalement différente. C'est pourquoi il est indispensable pour un chaufournier d'analyser très minutieusement la géologie de ses carrières et de bien choisir, lors de son exploitation, la matière première utilisée.
    L'extraction de la matière première est réalisée par tir à l'explosif afin d'obtenir des blocs qui seront par la suite concassés.
    Une fois cette matière première sélectionnée puis extraite, il est nécessaire de la débarrasser de ses impuretés, c'est à dire d'éliminer le mieux possible les fines particules chargées d'impuretés. Suivant la géologie des carrières, il est parfois même nécessaire de laver les pierres.
    Suivant le type de four utilisé, les pierres doivent être calibrées en différentes granulométries : de façon générale, de 30 à 120 mm pour les fours droits et de 05 à 40 mm pour les fours rotatifs.
    Le challenge du chaufournier consiste à optimiser au mieux le rendement de sa carrière ce qui se réalise par le choix du mode d'extraction, de concassage, de calibrage et de fonctionnement de ses fours.

     

     

    Synopsis de la fabrication de la chaux aérienne. ©BCB

    Les liants hydrauliques  La matière première destinée aux liants hydrauliques est elle aussi déterminante pour les caractéristiques des produits finis. 
    Dans ce cas, la matière première est constituée de roches calcaires dont les impuretés doivent permettre, lors de la cuisson de créer les composés hydrauliques. Les impuretés sont essentiellement des argiles qui réagiront avec le calcaire pour composer les matériaux à prise hydraulique.
    Il est donc essentiel, si l'on veut, et c'est bien le but, obtenir des produits aux caractéristiques constantes alimenter les fours avec des matières premières constantes. C'est pourquoi un important travail consiste à sélectionner minutieusement, dans le gisement, les matières premières et surtout à les homogénéiser.
    A contrario des chaufourneries, les cimenteries doivent broyer la pierre avant leur introduction dans les fours. Cette étape permet d'optimiser l'homogénéité et de permettre une meilleure réaction entre les composants. C'est pourquoi, à de très rares exceptions près, les cimenteries possèdent des fours rotatifs seuls capables de cuire des poudres.
    Pour garantir l'homogénéité de la matière première, il est indispensable, après broyage, de prévoir des silos d'homogénéisation des matières premières. Suivant la capacité de production de l'usine, ces silos peuvent atteindre des tailles très conséquentes.
    Dans certains cas, la préparation peut aussi se faire par voie liquide, pour un broyage plus efficace mais aussi plus énergivore.
    Le cas de la fabrication de la chaux hydraulique est un intermédiaire entre la production de chaux aérienne et de ciment.
    En effet, la matière première doit contenir, comme dans le cas des ciments, des impuretés pour permettre d'obtenir, lors de la cuisson, des composés hydrauliques. Mais le mode de cuisson en four droit nécessite que la matière première soit sous forme de blocs permettant l'évacuation des fumées (« respiration du four »). Il n'est donc pas possible de passer par l'étape de broyage pour garantir l'homogénéité de la matière première et donc la constance des caractéristiques finales de la chaux hydraulique. Il faut ajouter à cela que, suivant les caractéristiques du produit final désiré (NHL 2.5, NHL 3.5 ou NHL 5), les matières premières ne contiennent pas les mêmes quantités d'impuretés. Ces deux difficultés liées font qu'il devient extrêmement délicat de produire un produit parfaitement constant.

    Une fois la matière première préparée, et nous en avons compris l'importance, la seconde étape consiste à lui faire subir un traitement thermique.

    La cuisson : Lors de cette étape, la fabrication de la chaux aérienne est relativement semblable à celle de la chaux hydraulique du fait que la matière première ne se trouve pas sous forme de poudre mais de blocs calibrés. Le type de four utilisé est en général, pour des questions d'économie d'énergie, vertical. La consommation énergétique d'un four vertical peut être d'au moins 40 % inférieure à celle d'un four rotatif. Le choix d'un four rotatif peut s'expliquer par un besoin de capacité de production supérieur ou par l'utilisation de pierre plus fine ce qui permet d'améliorer le rendement de la carrière.

    La différence entre la fabrication de chaux aérienne et celle de chaux hydraulique se situe au niveau de la température de cuisson. En effet, la cuisson de la chaux aérienne consiste simplement en une décarbonatation et se fait à plus basse température que celle de la chaux hydraulique. La cuisson de cette dernière consiste en une décarbonatation partielle ajoutée d'une réaction chimique permettant la constitution des composés hydrauliques. 
    D'une façon générale, une chaux aérienne est cuite aux alentours de 900°C et une chaux hydraulique aux alentours de 1250 à 1350° C, suivant les caractéristiques finales recherchées des produits. Plus les caractéristiques de la chaux hydraulique doivent être élevées (ex. NHL 5) et plus il est nécessaire de cuire à plus haute température. La cuisson de la chaux hydraulique est donc pour le producteur une difficulté supplémentaire pour garantir la constance du produit fini.

    Dans le cas du ciment, la cuisson est une étape cruciale certes mais relativement simple à contrôler.
    La cuisson de la poudre impose l'utilisation d'un four rotatif. Le challenge consiste à optimiser les consommations d'énergie et donc d'utiliser des préchauffeurs permettant d'abaisser la température des fumées par le préchauffage de la poudre avant son introduction dans le four. Les températures de cuisson sont alors plus généralement de l'ordre de 1400° C à 1450° C.

    Le conditionnement : Une fois le produit cuit, un dernier traitement est nécessaire pour obtenir le produit fini.
    La production du ciment et de la chaux aérienne est fondamentalement différente, celui de la chaux hydraulique cette fois encore intermédiaire.

     

    Exemple de synopsis de la fabrication du ciment

    Dans une cimenterie, le clinker issu du four doit impérativement être broyé être réactif à l'eau. De la finesse du broyage dépendra la réactivité du produit fini. Il s'agit donc d'une étape très importante. C'est lors de cette étape de broyage que sont ajoutés les produits donnant les caractéristiques particulières et donc le classement du ciment en CEM I (ciment portland) ou en fonction des différents additifs, en CEM II à V. Les ajouts peuvent être soit du carbonate de calcium (filler), du laitier de hauts fourneaux, des cendres volantes, de la fumée de silice, de la pouzzolane, etc.

    La production de chaux aérienne issue du four est appelée chaux vive. Elle peut être utilisée telle quelle en blocs ou broyée. C'était le cas de nos ancêtres. Cependant, pour des raisons pratiques et de sécurité, aujourd'hui les chaufourniers font subir à cette chaux vive une étape d'extinction. Cette étape consiste à ajouter la quantité nécessaire et suffisante à la chaux vive pour obtenir une poudre sèche dans laquelle il n'y a plus de chaux vive. Cette extinction produit beaucoup de chaleur et permet de diviser les blocs de chaux vive en poudre fine sans broyage. Lors de cette étape, les chaufourniers réalisent une sélection granulométrique de la chaux ce qui lui permet de garantir un produit parfaitement constant au fur et mesure des cycles de fabrication par élimination des incuits et des surcuits.

    Dans le cas de la chaux hydraulique, une étape d'extinction est nécessaire : elle permettra à la chaux vive présente de réduire les blocs sous forme de poudre. Il est bien évident qu'un excès d'eau lors de l'extinction est à proscrire pour éviter le démarrage des réactions hydrauliques. Cette étape est très délicate. Elle est, pour des raisons évidentes de production, très souvent suivie d'une étape de broyage pour permettre la réaction hydraulique lors de l'utilisation.

    En résumé, nous avons suivi les process de production des ciments, des chaux hydrauliques et des chaux aériennes. Comme nous avons pu le constater les fabrications du ciment et de la chaux aérienne autorisent à partir du procédé de fabrication, si l'on s'en donne les moyens, de réaliser des liants parfaitement constants au fur et mesure des années de production. Dans le cas de la chaux hydraulique, le choix des matières premières, du mode de cuisson et d'extinction conditionnent très fortement les caractéristiques du produit final. Ceci implique que le type de produit fini peut être très variable. Ce dernier point explique qu'il y a plusieurs types de chaux plus ou moins hydrauliques et que le choix soit plutôt effectué a posteriori lors des contrôles de produits finis (de NHL 2 à 5). Il est donc bien évident qu'au sein même d'une classe, les caractéristiques sont variables. Il s'agit là de la principale difficulté du producteur de chaux hydraulique.

    Texte :
    Daniel DAVILLER. Directeur Général Délégué de BCB

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tout savoir sur les peintures à la chaux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

     

    Repost 0
    Capucine patinesbio patinesbio - dans outils et produits peinture
    3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 22:08

     

    Faire sa sous-couche

    pour la chaux

     

     

     

     

    Les supports non adaptés à la chaux, c'est à dire tous les supports contemporains, certains plâtres, certaines pierres froides et fermées, nécessitent une sous-couche. Lire cet article Sous couche pour chaux, faut-il s'en méfier ?

    Comment faire pour réaliser sa propre sous-couche pour chaux ? Voici trois recettes. Elles n'ont rien de nouveau sous le soleil car elles sont déjà vendues par diverses marques. Le truc, c'est que là, c'est vous qui choisissez une sous-couche constituée de produits écologiques ou pas. Par ailleurs, le prix de revient du produit est nettement moins cher.

     

    "Trois recettes de sous-couche pour chaux"

    PRIX : 4.90€

     

     

    16 pages textes et illustrations couleurs - Tous droits réservés Souffle d'Artistes

    Livre électronique en PDF et non papier.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Repost 0
    Capucine patinesbio patinesbio - dans outils et produits peinture
    25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 21:01

     

    Une peinture à paillettes écolo,

    est ce possible ?

     

     

     

     

     

    Une bonne peinture à paillettes constituée de produits écologiques est possible. Mais il est impossible d'ajouter des paillettes dans une simple peinture écologique. Exemple : si vous ajoutez des paillettes dans les peintures à l'argile, à la craie ou à la cendre que je propose, vous n'aurez pas d'effet de paillettes. Les paillettes vont être mélangées dans la masse des produits plus ou moins couvrants et vous n'en apercevrez que quelques unes. Au prix des paillettes, cela ne vaut pas le coup.

    J'ai mis au point un "kit Déco pailleté"  écologique. Il suffit de choisir la base de couleur et l'effet de paillettes que vous voulez pour obtenir une jolie peinture à paillettes sans produits nocifs. 

     

    Voir nos produits

     

     

     

     

     

    Repost 0
    Capucine patinesbio patinesbio - dans outils et produits peinture
    28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 06:44

     

    Protections écologiques

    pour bois,

    quoi de neuf ?

     

     

     

    Pour protéger nos bois naturels, nous nous tournons de plus en plus vers les produits écologiques. Les besoins et les demandes des consommateurs augmentent ; les offres se multiplient.

    Il existe une multitude d'huiles et de résines naturelles. Certaines sont utilisées depuis fort longtemps dans diverses régions du globe ; d'autres sont apparues tout récemment et prennent une place de plus en plus grande.

     

    Dans ce document de 52 pages, vous trouverez de nombreuses explications pour utiliser les différents produits naturels sur le marché. 

    vernis écologique bois

     

     

    "Comment teinter et protéger le bois naturellement"

    5.90€

     

    Finitions naturelles pour bois

     

     

    Repost 0
    Capucine patinesbio patinesbio - dans outils et produits peinture