Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

enduits naturels : comment les réussir

Réussir vos enduit minéraux naturels

 

Les enduits naturels sont très nombreux et embellissent nos intérieurs contemporains : c'est le must de la tendance actuelle !

Les enduits terre, les enduits argile (et oui, c'est différent !), les enduits gypse, les enduits chaux, les enduits à l'huile végétale, les enduits ciment prompt (un ciment naturel), les enduits minéraux top secrets Patinesbio (lol)... Le choix est vaste et les possibilités infinies.

De plus, un enduit minéral naturel offre des qualités de perspirance parfaitement adaptées aux bâtis anciens et aux bâtis écologiques. Les enduits chaux régulent l'humidité résiduelle, les remontées par capillarité, détruisent les bactéries qui peuvent en résulter tandis que les enduits terre créent des surfaces "chaudes", au confort thermique indéniable ; les enduits gypsés sont parfaits pour vos murs à l'étage et créent des surfaces lisses et brillantes... Les stucs Brut de Décoffrage, à base de ciment prompt naturel (il n'en existe qu'un) créent une surface hyper résistante pour le sol (que l'on sature au naturel pour une protection optimale), le stuc Cendrine régule l'humidité du mur...

En définitive, chaque enduit minéral naturel offre des qualités particulières.

Dans tous les cas, réussir un enduit naturel, c'est obtenir une surface en osmose avec son support, résistante à la pression, perenne, esthétiquement agréable et sans fissure. Un enduit fissuré est un enduit raté tout comme une peinture de chaux qui poudre est une peinture de chaux ratée. Pour réussir vos applications d'enduit naturels, voici quelques bases fondamentales :

 

1er : Le support adapté à votre enduit naturel

Tous les supports sont adaptés à l'application d'un enduit naturel : il faut juste se rappeler qu'on prépare le support en adéquation avec l'enduit choisi et on applique l'enduit naturel en adéquation avec le support.

Comment préparer le support ? Chaque support est préparé selon le mode d'emploi indiqué pour chaque enduit naturel. Par exemple, un enduit chaux doit être appliqué sur un support minéral, humide, maintenu humide pour une bonne carbonatation. Un enduit naturel Patinesbio peut être appliqué sur un support enduit d'un enduit de lissage, de PF3, de colle à carrelage, d'un mortier naturel, etc. Un enduit argile peut être appliqué sur un enduit argile de la même nature (attention aux retraits des argiles entre elles : tous les céramistes connaissent le phénomène...)etc.

Un support lisse ? Echec quasi garantie. Un support lisse offre peu de chance de réussite dans l'application d'un enduit naturel sauf si cet enduit naturel a été formulé pour cela (j'ai formulé les Stucs Naturels Patinesbio en ce sens). Dans 100% des cas d'application d'un enduit naturel en épaisseur, le support ne doit pas être lisse. On le griffe, on le pique, on le ponce... pour créer une surface dans lequel l'enduit va adhérer.

Les mortiers : permettent de préparer les fonds pour l'application de vos enduits de finition. Comprendre le principe est fondamental.

"Notions élémentaires du mortier de chaux"

 

2ème : Respecter les principes d'application des couches successives

Un enduit naturel s'applique en phases successives :

Le principe premier est de respecter la nature de votre enduit. Je ne cesse de répéter : un enduit contenant une charge épaisse est appliquée en couches épaisses ; un enduit contenant une charge fine est appliquée en fines couches. A défaut, l'enduit fissure, craquelle... 

Le principe second est de respecter le temps de séchage entre deux couches. Avant d'appliquer un enduit naturel sur un enduit de base, ce qui est appelé "gobetis" ou "enduit de fond", on attend le durcissement complet. Mais, pour tous les enduits minéraux naturels, appelés "stucs", c'est le contraire : on applique les couches frais dans frais. Elles s'harmonisent dans l'humidité. Et, si vous ferrez un stuc déjà sec, vous obtenez une surface noircie. Vous ne serrez plus rien.

En savoir plus sur les stucs de chaux ?

"Préparer et appliquer un marmorino : notions de base des stucs de chaux"

 

3ème : Appliquer un enduit minéral naturel sur le bois

Les enduits naturels s'appliquent sur tous les supports y compris sur le bois. Je pourrais vous donnez des tas d'explications mais je me contenterai de vous dire ceci "je le fais".

Le bois a toujours été enduit au fil des siècles. Par conséquent, pourquoi ne pourrait il ne plus l'être aujourd'hui ? Les poutres de mon mas en pisé construit au XIX siècle, étaient entièrement recouvertes d'un enduit gypse naturel. Contrairement à la rumeur, on ne trame pas le bois. Et même, je rigole quand je vois les explications : on trame le bois, surface végétale, avec... une surface végétale (type roseaux, canisses, fibres...). Quid de la logique ???

Le bois est un matériau vivant qui réagit ; mais si vous l'enduisez d'un enduit minéral naturel élastique, tout cela est compatible. 

Pour savoir comment faire, voici une documentation complète sur le sujet 

"Comment enduire le bois au naturel ?"

 

4ème : Appliquer l'enduit naturel sans raccord

Il est vrai qu'on préconise de finir l'application de l'enduit sur une même surface, sans s'arrêter, pour ne pas créer de raccord.

Mais là encore, tout est relatif... 

Cela dépend de la nature de l'enduit naturel (enduit chaux, enduit argile, enduit terre, enduit plâtre, mélange de plusieurs d'entre eux...), de son épaisseur (stuc fin ou grossier), et surtout de la phase d'application. En effet, l'application d'un enduit d'apprêt (enduit de base ou gobetis) peut être interrompu puisque vous n'attendez pas de résultat esthétique. En revanche, un stuc épais de finition tel qu'un marmorino demande un résultat parfait : on veillera donc à finir l'application et le ferrage de la dernière couche de marmorino pour ne pas créer de raccord.

Un stuc naturel fin peut être interrompu puisqu'on peut repasser par dessus en fines couches pour faire la liaison. Cela permet d'appliquer son enduit fin, l'esprit tranquille.

 

5ème : Faire sa propre recette d'enduit naturel

Ne vous lancez pas dans la réalisation d'une formulation d'un enduit naturel sans faire des essais. Je lis souvent des témoignages de personnes qui donnent des recettes d'enduits naturels appliqués avec succès. Mais, bien souvent, les enduits ont été appliqués il y a moins d'un mois ou on ne précise pas sur quoi cet enduit a été appliqué. 

Un enduit naturel peut "claquer" et se détacher du support après... 3 mois de séchage ! Un enduit chaux peut être appliqué avec succès sur un enduit chaux chanvre frotassé mais va craqueler sur un enduit chaux chanvre lissé. Vous comprenez bien que vous ne pouvez pas vous fier à de simples retours d'expériences.

Faites vos propres essais sur vos propres supports et attendez avant de réaliser tous vos enduits. Sinon, vous allez vous retrouver avec le résultat de cet artisan peintre (enduits chaux chez un client dans un mas : tous les enduits ont "claqué" après 2 mois et demi de pose :

Sur ces photos : problème d'adhérence de l'enduit chaux (craquelures) + ferrage mal réalisé (traces foncées)

 

 

Mieux vaut un qui sait que dix qui cherchent !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
top de la synthèse.Un tout grand merci pour cet article qui remet les pendules à l'heure.<br /> J'ai commandé votre livret sur les stucs de chaux !! Je vous ferai un retour.<br /> bernard
Répondre
C
Avec grand plaisir Bernard.Les retours d'expériences et de lecture me permettent d'ajouter des élements dans les documents.
Y
merci pour cet article bien résumé et plein de bon sens. On sent la personne qui a du métier ! Yann
Répondre